top of page

Plasticité et sédimentation

Ce fût une semaine difficile en ce qui a trait au travail de mes animations. J'ai été en proie à du découragement vu la lenteur de mon avancement, et à de la frustration, puisque ma maîtrise de l'outil était loin d'aller au rythme de ma créativité. Par chance, mon ami Baron Lanteigne, artiste numérique et plastique, est venu me donner un coup de main qui s'est avéré salutaire. Il m'a aidée à surmonter des blocages techniques que j'avais rencontrés en me donnant un workshop sur le logiciel Blender. Nous avons aussi concocté ensemble quelques animations, ce qui a été très stimulant. Le voir travailler la matière, la texture, l'éclairage, les composantes de la physique (la gravité, par exemple) et les angles de caméra, a déployé pour moi l'éventail des possibles en ce qui a trait à la matérialité virtuelle. Ce fût un vrai souffle qui m'a raccrochée au potentiel du médium, plutôt qu'à ses contraintes.


Pour cette série que nous avons faite ensemble, j'avais envie de rendre plastique, voire molle, la matière d'une roche que j'affectionne particulièrement. J'aime que son comportement soit à l'encontre des possibilités de sa matière réelle. Ça me crée une fascination, et l'utilisation du paramètre de la gravité suscite en moi beaucoup d'empathie kinesthésique. Je m'imagine qu'interagir avec ces animations par le biais de capteurs de mouvements sera très riche.





J'ai fait l'animation ci-bas cette semaine, alors que j'explorais une autre direction - celle de la sédimentation. Cette animation vient plutôt accentuer la matérialité de ma grosse brique. J'ai aussi appliqué un effet "miroir", qui change sa forme légèrement - elle donc assez semblable pour qu'on la reconnaisse, mais aussi assez différente pour qu'on puisse constater un décalage entre la "vraie" brique et la brique modifiée. Je trouve que c'est une piste intéressante pour mes impressions 3D.


J'ai hâte de voir si "aller avec" ou "aller contre" la matérialité de l'objet dans mes animations affecte l'interaction corporelle avec les objets virtuels.



Comentarios


bottom of page